Sittelle à poitrine blanche

Comment la reconnaître?  Le dos et les ailes sont bleu-gris clair à sombre.  Chez le mâle, la couleur noire domine au sommet de sa tête; de la calotte jusqu’à la nuque et le haut du dos.  Chez la femelle, ces parties sont plutôt gris-sombre.

La face est complètement blanche, ainsi que la poitrine et le ventre, mais le bas-ventre est teinté de roux.  Le bec est long et droit, ou légèrement recourbé vers le haut, et gris-noir ou noir.  L’iris est brun foncé. Les pattes et les doigts sont brun foncé ou gris-brun foncé.  On la voit souvent descendre tête première le long des troncs, ou se pendre sous une branche la tête en bas.

SITTELLE À POITRINE BLANCHE
Sittelle à poitrine blanche

Écoutez cet oiseau

Quatre espèces de Sittelle se retrouve en Amérique du Nord; la Sittelle à poitrine blanche, la Sittelle à poitrine rousse, la Sittelle pygmée et la Sittelle à tête brune.

Sittelle à poitrine blanche

La Sittelle à poitrine blanche vit dans une grande partie de l’Amérique du nord, depuis le sud du Canada, à travers tous les États-Unis, jusqu’au Mexique.  Elle se trouve principalement en basse altitude, dans les forêts de feuillus ou dans les boisements mixtes.  Elle ne migre pas, et défend son territoire toute l’année.  Celui-ci est dominé par le mâle, mais les deux sexes vivent sur le même territoire.

Sittelle à poitrine blanche

En été, c’est un oiseau exclusivement insectivores, mais en hiver son alimentation est essentiellement constituée de graines.  Pendant la saison froide,  la Sittelle à poitrine blanche se déplace souvent au sein d’autres groupes d’oiseaux dont les mésanges et les pics mineur.   En s’associant communément à ces volées, la Sittelle à poitrine blanche bénéficie de cette association pour la recherche de nourriture mais aussi en vigilance, face aux prédateurs.

La Sittelle à poitrine blanche peut occasionnellement se nourrir au sol, et elle visite volontiers les mangeoires pour y consommer les graines de tournesol,. Ces dernières étant souvent prises pour être stockées.

Sittelle à poitrine blanche

La Sittelle à poitrine blanche construit son nid dans la cavité d’un arbre.  Ce dernier est construit par la femelle. C’est une coupe douce faite de fibres d’écorce, d’herbe, de poils et de plumes.  Elle peut ajouter de la boue à l’entrée, pour la protéger des plus grands prédateurs, et étale également des coléoptères autour de l’entrée de son nid, dont l’odeur désagréable pourrait dissuader les écureuils, ses principaux concurrents pour les cavités naturelles.

La ponte compte cinq à neuf œufs, incubés deux semaines par la femelle nourrie par le mâle, puis les deux adultes nourrissent les jeunes jusqu’à leur envol, et quelques semaines encore après celui-ci.

Références:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sittelle_%C3%A0_poitrine_blanche

https://www.allaboutbirds.org/guide/White-breasted_Nuthatch/

Audio:  xeno-canto, Paul Driver https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/</p&gt;