Quiscale bronzé

Comment le reconnaître?  Il a sur la tête et le cou une coloration noire aux reflets violacés que l’on voit de près ou sous un éclairage favorable.  Il a le dos brun à noir.  L’iris de son oeil est jaune-citron tandis que la pupille est noire.  Sa longue queue est en forme de « V ».   La femelle est semblable, mais de couleurs plus ternes.

Quiscale bronzé

Écoutez cet oiseau

Le juvénile quant à lui, a le plumage brunâtre, terne.

Quiscale bronzé juvénile

Le Quiscale bronzé est présent à la grandeur du territoire Québécois au sud de la Baie-James.  Il vit dans les habitats urbains, semi-urbains, agricoles et marécageux.

Quiscale bronzé

Il se nourrit d’insectes et des fruits,  mais aussi de graines et de céréales qu’il trouve dans les champs cultivés.  La nature  l’a doté d’un bec conique pointu et relativement long pouvant s’ouvrir contre une grande résistance, adaptation très utile pour capturer les insectes dans le sol.  Il possède, en plus des muscles très développés pour fermer son bec,  une protubérance calleuse sur le palais qui lui permet de se nourrir d’aliments plus durs et coriaces.

Quiscale bronzé

Il cherche principalement sa nourriture au sol, mais il peut chercher également dans les arbustes et les arbres, chasser en vol ou patauger dans l’eau peu profonde.  En terrain humide, il peut être aperçu sur les bords des étangs, des lacs et des ruisseaux où il consomme insectes, écrevisses, petits poissons et grenouilles.   Il patauge sur le bord de l’eau à la recherche de proies enfouies dans la boue.

Dans les milieux ouverts tels les champs, les pâturages, les pelouses et les terrains de golf, il s’alimente de vers de terre, de souris, d’œufs, de jeunes oiseaux, de graines, de céréales et de fruits sauvages ou cultivés.  Envahissant,  il éloignera les autres oiseaux de la mangeoire et ne se gênera pas pour la vider jusqu’à la dernière graine.

QUISCALE 1180-2_00001
Quiscale bronzé

Il niche dans les aires ouvertes où les arbres sont dispersés, l’orée des bois et les terres agricoles, mais aussi en milieu urbain, dans les banlieues, les marais.  Il choisira un endroit à proximité de l’eau; près des aires d’alimentation.

Pour effrayer un autre oiseau , il gonfle son plumage pour sembler plus imposant.  Dans ce but, les ailes sont soulevées, et le bec grand ouvert.

QUISCALE 1180-6_00001
Quiscale bronzé

Les deux parents nourrissent les petits en leur apportant majoritairement des insectes.  Les jeunes quitteront le nid 16-20 jours après l’éclosion de l’oeuf.

QUISCALE 1180-4_00001
Quiscale bronzé

Références:

https://www.allaboutbirds.org/guide/Common_Grackle/

https://www.audubon.org/field-guide/bird/common-grackle

Audio: Matt Wistrand, xeno-canto, https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/