Petite Buse

Comment la reconnaître?  Ce petit rapace diurne a le dos et les ailes de couleur brune ou noirâtre.  Sa poitrine est rousse.  Son menton, sa gorge sont blancs chamoisés.   Son bec est gris ardoisé ou noir.  Ses yeux sont jaune brunâtre ou noisette. Ses pattes et ses doigts sont jaune pâle avec les serres noir bleuâtre. Elle a une courte queue rayée de trois larges bandes blanchâtres dont la plus large se trouve au milieu. Les deux sexes sont semblables avec la femelle légèrement plus grande que le mâle.

Petite buse

Écoutez cet oiseau

La Petite buse migre jusqu’au sud du Canada au printemps.  À l’automne, les Petites Buses se regroupent en grandes bandes et retournent au sud des États-Unis,  en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Des Scientifiques ont utilisé des émetteurs satellites pour suivre quatre petites buses alors quelles migraient vers le sud à l’automne.  Elles ont parcourus en moyenne 7000 km.  Un voyage de 111 km chaque jour. Une fois sur leurs aires d’hivernage, les petites buses ne bougeaient pas beaucoup aux alentours, restant en moyenne dans une zone de  2.6 km carrés.

La Petite Buse habite les forêts de feuillus situées près d’un cours d’eau ou d’une clairière.  Carnivore, son alimentation est composée d’une grande variété de proies dont de nombreuses espèces de petits mammifères;  des rongeurs, des petits lapins, plusieurs espèces d’oiseaux, des reptiles, des amphibiens, des insectes.

La Petite Buse a une vue perçante et une ouïe fine qui lui permet de détecter les mouvements au sol.  Elle se perche sur une branche et reste immobile, puis elle plonge alors sur sa proie, ne lui laissant aucune chance.

Petite Buse

Elle construit son nid dans un grand arbre bien camouflé par le feuillage.  Le couple utilise parfois les vieux nids abandonnés par d’autres oiseaux de proie, par des corneilles ou même par des écureuils.  La femelle pond en général 2 ou 3 œufs.  Les jeunes prennent leur premier envol vers l’âge de 35 à 40 jours.  Ils dépendent de leurs parents jusqu’à l’âge de 50 à 56 jours.

Tous les oiseaux de proie sont protégés par la loi au Canada.  Au Québec, il est illégal de chasser un oiseau de proie ou de le capturer. Il est également interdit de posséder un oiseau de proie naturalisé ou même une partie d’oiseau de proie; crâne, serres, aile, plume, etc.

Références:

https://www.allaboutbirds.org/guide/Broad-winged_Hawk

https://www.audubon.org/field-guide/bird/broad-winged-hawk

Audio :Martin St-Michel, xeno-canto, https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/