Oriole de Baltimore

Comment le reconnaître?   Le plumage de son corps est  de couleur orange éclatant.   Sa tête et le haut du dos sont noirs. Ses ailes sont noires avec des bandes blanches.  Les rectrices externes de sa queue portent des bandes orangées bien visibles en vol.   Il a un bec fort et pointu.    Les deux sexes ont des barres alaires blanches.

Oriole de Baltimore

Écoutez cet oiseau:

La femelle est plus terne, le noir de son plumage plutôt délavé et les zones orangées plus fades.

Oriole de Baltimore femelle

Les couleurs des juvéniles sont moins bien définies.

Oriole de Baltimore juvénile

L’Oriole de Baltimore aime les milieux ouverts où règnent les grands feuillus massifs. Friand des fruits, il fréquente aussi les vergers ainsi que les forêts peu denses non loin de l’eau. Il est aussi observé aux mangeoires où il affectionne les quartiers d’orange, le sirop sucré et fruits divers.

Oriole de Baltimore mâle

La femelle tisse une poche faite de fibres végétales et de poils accrochée à des branches fines très haut dans un arbre. La construction peut durer jusqu’à 8 jours. Les branches très fines limitent l’accès aux prédateurs. La femelle pond et incube quatre ou cinq oeufs gris-blanc, tachetés de brun et de noir.  Les oisillons seront nourris dans ce nid par les deux parents.

Références:

http://www.foudesoiseaux.com/observations/737

https://www.allaboutbirds.org/guide/Baltimore_Oriole/media-browser-overview/63734251

Audio: Martin St-Michel, xeno-canto,https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/