Hirondelle rustique

Comment la reconnaître?  Passereau de taille moyenne, elle a la tête courte de forme aplatie, un cou très court et un corps long.  Les plumes de son dos et de sa queue présentent une couleur caractéristique bleu acier assortie de reflets irisés, son ventre est brun pâle ou rouille, sa gorge et son front sont marron.  Les plumes de sa queue sont longues et forment une fourchette profonde distinctive.  Ses ailes sont pointues.  Les mâles et les femelles se ressemblent, mais chez la femelle, les plumes de la queue  sont plus courtes, le bleu de ses parties supérieures et de sa bande pectorale est moins brillant et ses côtés inférieurs sont plus pâles.

Hirondelle rustique

Écoutez cet oiseau

Il y a dans le monde environ 80 espèces d’hirondelles.  Sept d’entre elles nichent au Québec;  l’hirondelle noire, l’hirondelle bicolore, l’hirondelle de rivage, l’hirondelle à ailes hérissées, l’hirondelle à front brun, l’hirondelle à front blanc et l’hirondelle rustique.

Depuis les années 70, toutes les populations d’hirondelles au pays sont en déclin.  Malgré que l’hirondelle rustique soit l’espèce d’hirondelle la plus répandue, la population canadienne s’est réduite de 80 % depuis 1970.  Elle fait maintenant partie des espèces menacées.   Au Canada, depuis 40 ans, c’est le groupe d’oiseaux qui a décliné le plus, toutes espèces confondues.

Hirondelle rustique

L’Hirondelle rustique est un insectivore aérien.  Son alimentation se compose d’insectes volants, attrapés le plus souvent en vol.  Ce sont des mouches, des criquets, des libellules, des coléoptères, des abeilles, des guêpes, des papillons de nuit et d’autres insectes.  Il est fréquent que l’ Hirondelle rustique suive la machinerie agricole afin d’attraper les insectes dérangés par les travaux ou bien qu’elle chasse autour des animaux d’élevage, car elle peut y trouver de nombreuses mouches.

Hirondelle rustique

Elle fait son nid sur des constructions, notamment des granges, des garages, des ponts, des passages supérieurs, des ponceaux et des maisons. Elle peut choisir tout endroit relativement tranquille présentant une corniche pouvant supporter le nid.

L’hirondelle rustique montre beaucoup d’application dans son travail de bâtisseuse.  Elle ramasse de la boue à différents endroits  ainsi que des matières fibreuses, notamment de l’herbe, et elle rassemble le tout en forme de bol. L’intérieur des nids est tapissé d’herbes, de poils et de plumes.  Le couple  peut effectuer plus de mille voyages pour bâtir un nouveau nid; une bouchée de boue y est apportée à chaque voyage.  Comme ce travail est ardu, il arrive fréquemment que l’Hirondelle rustique réutilise un nid bâti au cours d’une année précédente.  Dans ces cas de réutilisation, elle peut ajouter de la boue fraîche au nid et elle renouvelle souvent les matières qui le tapissent.  Il n’est pas rare qu’un couple produise deux couvées pendant la saison de nidification.

La ponte habituelle comprend trois à sept oeufs tachetés.  Les deux parents couvent les oeufs pendant 12 à 17 jours.   Après l’éclosion, ils nourrissent les oisillons, qui demeurent au nid pendant une vingtaine de jours.

Quand les jeunes peuvent voler, les parents continuent de s’en occuper une semaine environ.  Jusqu’à la migration d’automne, les Hirondelles rustiques demeurent à proximité de leur nid natal ou fréquentent d’autres secteurs.

Que pouvez-vous faire pour aider à protéger l’Hirondelle rustique? REGROUPEMENT QUÉBEC OISEAUX

Références:

http://www.hww.ca/fr/faune/oiseaux/lhirondelle-rustique.html

https://www.oiseauxcanada.org/volunteer/ai/bars/index.jsp?lang=FR&targetpg=index

https://www.allaboutbirds.org/guide/barn_swallow

Audio: Steve Hampton, xeno-canto,https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/