Grande Aigrette

Comment la reconnaître?   Ce grand échassier a le corps  très élancé et son plumage est entièrement blanc.  Son cou en forme de S est long et mince.  La Grande Aigrette a un long bec orangé.  Les pattes et les pieds sont complètement noirs, se terminant par de longs doigts qui aident à sa stabilité sur les roches et les branches glissantes.    Les deux sexes sont semblables.

Écoutez cet oiseau

La Grande Aigrette a étendu son aire de répartition au fil des ans et il est maintenant possible de l’observer facilement dans le sud du Québec ou elle niche maintenant à quelques endroits.  Ce n’est que depuis 1984 que cette aigrette est confirmée comme nicheuse au Québec.

Grande aigrette

La Grande Aigrette se nourrit principalement de petits poissons mais mange aussi des amphibiens, des reptiles, des oiseaux, des petits mammifères et des invertébrés comme les écrevisses.  Elle s’alimente dans les marais, en eau douce ainsi qu’en eau salée.

Grande aigrette

Elle niche en colonies en compagnie du Grand Héron et d’autres oiseaux de cette espèce (les ardéidés).

Ses battements d’ailes sont lents, silencieux et souple.  La Grande Aigrette vole lentement mais avec force.   Avec seulement deux battements d’ailes par seconde, sa vitesse de croisière est d’environ 40km à l’heure.

Grande aigrette

À la fin du XIXe siècle, et au début du XXe, les plumes des aigrettes étaient utilisées pour décorer les chapeaux.  À cette époque, la Grande Aigrette était tellement chassé qu’elle était menacée d’extinction.

Références:

https://www.ilesaintbernard.com/documents/publications_externes/Marche-et-randonnee-ete-2012.pdf

https://www.allaboutbirds.org/guide/Great_Egret/lifehistory#food

Audio:Paul Marvin,xeno-canto,https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/