Fuligule à collier

Comment le reconnaître?  Le mâle a le dos, la queue et la poitrine noirs.  La tête anguleuse est noire avec iridescence.  Il a les flancs gris-blanc et deux anneaux blancs sont présents sur son bec bleu dont le bout est noir; le premier anneau à la base et le second dans le dernier tiers.

FULIGULE À COLLIER
Fuligule à collier mâle

Écoutez cet oiseau

La femelle, beaucoup plus terne, est entièrement brune avec les flancs brun-roux. L’anneau à la base du bec se transforme en zone blanchâtre plus étendue et un cercle oculaire blanc est présent.

FULIGULE À COLLIER
Fuligule à collier femelle

Anciennement appelé Morillon à collier, ce fuligule est associé aux baies marécageuses d’eau douce peu profonde.  C’est un canard plongeur associé aux régions riches en conifères.

C’est le seul fuligule qui peut s’envoler d’un bond quand il est sur l’eau, à la manière des canards barboteurs. Les autres fuligules doivent courir sur l’eau pour réussir à décoller. Aussi, contrairement aux autres fuligules, il n’a pas l’habitude de prendre le large, et si ses canetons sont en danger, la cane les camoufle dans la végétation au lieu de les amener au large.

FULIGULE À COLLIER
Fuligules à collier

Le Fuligule à collier passe la majorité de son temps sur l’eau.   Il vole en groupes ne dépassant habituellement pas une vingtaine d’individus, évoluant en formations serrées de façon rapide mais non régulière.

Le Fuligule à collier se nourrit des graines et des tubercules de la plupart des végétaux aquatiques.  Les invertébrés aquatiques font également partie de sa diète.  Il se nourrit exclusivement dans l’eau, généralement à moins de 1,5 m de profondeur, préférablement dans les aires ouvertes où il y a de la végétation flottante.

Il s’alimente en faisant des plongeons peu profonds ou encore en immergeant la moitié de son corps, la queue relevée.  Il peut utiliser son bec pour atteindre les invertébrés aquatiques qui sont sur la végétation flottante ou à la surface de l’eau.  Lors de la recherche de nourriture, il tâte le sol et l’eau, mais peut aussi utiliser des repères visuels.

Il lui arrive de la ramener à la surface pour en faire le tri et rejeter ce qu’il ne mange pas; coquille, enveloppe protectrice ou déchets.   Le Fuligule à collier niche dans tout le Québec méridional.

Le Fuligule à collier arrive dans nos régions vers la fin de mars. La femelle construit son nid de la fin d’avril à la mi-juillet dissimulé dans la végétation flottante émergeante.

Références:

http://www.foudesoiseaux.com/observations/479

http://www.ceaeq.gouv.qc.ca/ecotoxicologie/oiseaux/Fuligule.pdf

https://www.allaboutbirds.org/guide/Ring-necked_Duck

Audio: Martin St-Michel, xeno-canto,https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/