Bruant hudsonien

Comment le reconnaître?   Ce petit passereau a une calotte  rousse et une bande rousse derrière l’œil.  La joue et le sourcil sont gris.  Son bec est bicolore (mandibule supérieure noire et inférieure jaune).  Le dos est brun/roux avec des bandes blanches sur les ailes.  Une tache rousse sur chaque épaule et une tache noire très distinctive sur la poitrine.

Bruant hudsonien

Écoutez cet oiseau

Le Bruant hudsonien  fréquente nos latitudes principalement en hiver.   L’été, il niche près de l’arctique, dans la toundra forestière et arbustive.  L’aire de répartition hivernale serait différente selon les sexes: les femelles migreraient plus au sud jusqu’au nord des États-Unis, alors que les mâles resteraient plus au nord, sous nos latitudes.  La majorité de nos Bruants hudsoniens hivernants seraient ainsi des mâles.

Bruant hudsonien

Il se nourrit d’insectes en été et l’hiver, il fréquente nos milieux ouverts où il consomme les graines des arbres et des plantes et les mangeoires.    De plus, il a besoin de consommer quotidiennement 30% de son poids en eau.  C’est pourquoi, en hiver, vous le verrez parfois, manger de la neige.

Bruant hudsonien

Les couples se forment vers la mi-juin.   La femelle construit le nid en forme de coupe ouverte.  Il est constitué de mousse, herbes, d’écorces et de brindilles.  Le nid est situé sur le sol à la base d’un buisson, bien camouflé dans une touffe d’herbes.  La femelle dépose 4 à 6 œufs qui seront couvés pendant quelques jours.   Les oisillons quitteront le nid après  8 à 10 jours et ils seront nourris par les deux parents pendant deux à trois semaines.

Bruant hudsonien

Références:

https://www.allaboutbirds.org/guide/American_Tree_Sparrow

http://www.foudesoiseaux.com/observations/1415

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruant_hudsonien

Audio: Martin St-Michel, xeno-canto,https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/