Balbuzard pêcheur; une famille au nid!

Le Balbuzard pêcheur est l’un des rapaces les plus répandus et étudiés sur Terre que l’on retrouve sur chaque continent, sauf l’Antarctique.  À l’instar de plusieurs autres oiseaux de proie situés au sommet de la chaîne alimentaire, le Balbuzard pêcheur a connu des difficultés de reproduction durant les années 1950 et 1960, et ce, dans le monde entier.

Balbuzard pêcheur adulte

Ces problèmes découlaient principalement de l’usage, alors très répandu, des pesticides organochlorés, en particulier le DDT, dont un métabolite, le DDE, causait l’amincissement des coquilles d’oeufs et entrainait le bris des oeufs sous le poids de la femelle lors de la nidification.

Balbuzard pêcheur

C’est apparemment sa longue espérance de vie qui a permis au Balbuzard pêcheur de survivre durant ces fortes années de pollution, en dépit d’une faible productivité. On estime que le Balbuzard pêcheur peut vivre de 15 A 20 ans.

Cependant, certains individus peuvent vivre beaucoup plus longtemps, le record de longévité de l’espèce étant de 35 ans (il s’agissait d’un oiseau bagué).  II n’est malheureusement pas possible de savoir combien de saisons cet individu a investi dans la reproduction.  La plus vieille mention en ce sens est de 23 ans.

Vidéo;  La vie au nid d’un adulte femelle & trois juvéniles.  Le mâle, faisait le guet perché non loin du nid.

Il s’agit du seul rapace de l’Amérique du Nord se nourrissant presque exclusivement de poissons vivants et du seul rapace plongeur au Québec.  C’est un oiseau qui s’adapte très bien, vit volontiers dans les milieux d’eau douce et d’eau salée, a des stratégies de migration variées et, contrairement à de nombreux rapaces, tolère vraiment bien les activités humaines près de son nid.

Balbuzard pêcheur juvéniles

Depuis la proscription du DDT,  on assiste à un rétablissement des populations de cette espèce dans les habitats de nidification.    Le 2e Atlas des Oiseaux nicheurs du Québec méridional, paru récemment, en avril 2019, mentionne que le Balbuzard pêcheur est un nicheur répandu, mais peu abondant.

Dans le Québec méridional, il se répartit à peu près également.  Sa probabilité d’observation n’est  cependant pas uniforme.  Par contre, sa répartition s’est étendue au sud de l’Outaouais et aux régions de Montréal et de la Montérégie.

Balbuzard pêcheur adulte

Au Québec, le Balbuzard pêcheur est favorisé par le grand nombre de lacs, d’étangs et de marais aménagés ainsi que la présence permanente de structures artificielles pour nicher.  Tout semble indiquer que l’avenir du Balbuzard pêcheur est assuré.

Pour voir le calendrier de nidification des espèces dont le Balbuzard pêcheur: Calendrier des oiseaux nicheurs du Québec

Pour en savoir + sur cet oiseau;  Voir Balbuzard pêcheur dans le menu  »Oiseaux »