La membrane nictitante chez l’oiseau

Saviez-vous que les oiseaux ont 3 paupières?  Une paupière supérieure et une inférieure qui se déplacent verticalement et une troisième, la nictitante latérale.  Cette dernière est transparente, très mobile et se déplace rapidement à l’horizontale sur le globe oculaire.  On l’appelle aussi troisième paupière et lorsque qu’elle est déployée, elle protège l’oeil de l’oiseau tout en lui permettant de voir.  

Cette 3e paupière translucide bouge d’un côté de l’œil à l’autre.   Elle permet à l’oiseau de voir même lorsqu’il cligne des yeux.  Il n’y a donc aucune interruption de sa vision et cela permet à l’oiseau de ne jamais perdre de vue, une proie ou un prédateur.  Cette 3e paupière constitue un avantage certain, surtout lorsque l’oiseau vole rapidement à une altitude de plusieurs mètres.  De plus, les oiseaux qui plongent dans l’eau utilisent cette membrane comme des lunettes de plongée et protègent ainsi leurs yeux.

pic mineur oeil ouvert 1 1500px_00001.jpg

OISEAUXENPHOTOS.COM pic mineur membrane déployée1500px_00001

La membrane nictitante protège la cornée.   Les balayages répétés de la 3e paupière répartissent les larmes sur cette dernière et chassent la poussière.  Elle modère aussi  les effets d’une forte lumière.

La vision des oiseaux est l’une des visions les plus performantes du monde animal.  En comparaison avec l’humain qui possède trois types de cônes à l’intérieur de la rétine qui lui permettent de percevoir les trois couleurs primaires; le rouge, le vert et le bleu (vision trichromatique), les oiseaux possèdent un quatrième type de cône qui est sensible à la lumière ultraviolette (vision tétrachromatique).

Cette vision permettrait aux oiseaux de distinguer tout ce qui n’a pas la même couleur que celle d’un feuillage mature; les fruits et les jeunes pousses de la végétation. Pratique quand il s’agit de repérer de la nourriture!

Crédit Gif entête: ezgif.com