Étonnant Colibri!

Il est le champion de l’aérodynamisme et un pilote hors pair.   Il vole sur place.  Il se déplace vers l’arrière, vers l’avant, de côté, et sa technique est unique parmi tous les groupes d’oiseaux.  Le Colibri à gorge rubis est un oiseau fascinant!

Pour l’attirer, mais surtout pour l’inciter à prendre racine,  mon acolyte et moi avons préparé de l’eau sucrée, fraîchement remplie tous les deux jours dans l’abreuvoir.  En période chaude, il est important de changer l’eau sucrée souvent.  Si l’abreuvoir est en plein soleil, il faut la changer tous les jours.  L’eau et le sucre exposé à la chaleur peuvent s’épaissir en sirop trop épais pour être aspiré par le colibri.  Il n’aimera pas le goût et vous ne le reverrez pas!  De plus cela pourrait lui causer des problèmes de santé car le nectar pourrait s’alcooliser.

Colibri à gorge rubis femelle

L’assiduité a porté fruit.  Tout l’été de juin à la fin août, le mâle et la femelle sont venus se délecter du nectar.   Puis début août, une belle surprise!  La progéniture s’est pointée.    Facilement identifiable par son plumage un peu ébouriffé et son manque de technique,  lorsqu’il fut question d’enligner son long bec dans l’orifice de l’abreuvoir.

Colibri à gorge rubis juvénile

Un jour, alors que j’étais camouflée dans l’épais feuillage d’une bande de lilas, le mâle m’a rapidement repéré et il est venu se pointer très près de mon visage en faisant du surplace.  Il m’a fixé de ses grands yeux en avançant, en reculant,  en se tassant à gauche, puis à droite pendant plusieurs secondes.  J’ai été amusé et même étonné par la curiosité et le comportement un peu frondeur de ce si petit…minuscule oiseau.

Colibri à gorge rubis mâle

Mais ce qui est encore plus étonnant est que le colibri est capable de battre des ailes à l’envers.  Une équipe de bio-mécaniciens américains a fait cette surprenante découverte et ils commencent à en percer les secrets.

Trop rapide, trop petit.   Les scientifiques de l’université de Caroline du Nord ont trouvé la solution. Ils ont utilisé un ingénieux système de caméra à haute vitesse, qui filme 1 000 images par seconde, couplé à une technique d’imagerie à rayons X.

Colibri à gorge rubis femelle

Et ce qu’ils ont observé est fascinant : non seulement le colibri bat des ailes de haut en bas, comme les autres oiseaux, mais il lui arrive aussi d’effectuer le mouvement inverse, de bas en haut, accompagné d’une légère rotation.

Voir la vidéo du vol de colibri au ralenti de National Geographic