Une rencontre inattendue en kayak

J’avais un préjugé et peu d’intérêt pour ces oiseaux que sont l’on a tendance à nommer Mouettes, mais qui sont en fait, des Goélands à becs cerclés,  jusqu’à ce qu’une ballade en kayak en change radicalement ma perception.  Oui, ils sont nombreux, envahissants et bruyants mais, dans leur habitat naturel, c’est une toute autre chose.

Ce fut une découverte totalement inattendue et des plus extraordinaire.  J’avais apporté ma caméra même si le risque que je la perde à tout jamais flottait dans un nuage au-dessus de ma tête!  Tout peux arriver en kayak!

Nous sommes donc partis sur la rivière  par une belle journée ensoleillée.  Le vent était présent et la houle tapait sur la coque de l’embarcation.   Après une vingtaine de minutes à pagayer à contre vent, une minuscule île est apparue au loin.  J’ai  mis l’oeil dans le viseur pour zoomer.   L’île abritait une colonie de Goéland à bec cerclé en période de nidification.  C’était juste magique!

Goéland à bec cerclé

Nous nous sommes rendus un peu plus près de l’île pour les observer mais en se gardant de ne pas trop s’approcher pour ne pas leur créer de stress.  Les adultes semblaient très aimants avec leurs petits et étaient attentifs à leurs moindres gestes.  Les études ornithologiques affirment que ces oiseaux sont  d’excellents parents et qu’ils réussissent mieux que bien d’autres oiseaux à conduire leurs jeunes à maturité.

Goéland à bec cerclé (poussin)

Le Goéland à bec cerclé est  aujourd’hui l’espèce la plus répandue en Amérique du Nord. Mais il n’en fut pas toujours ainsi, car en raison de l’engouement au XIX* siècle pour les plumes blanches décorant les chapeaux et les robes, il faillit disparaître comme bien d’autres espèces d’oiseaux, d’ailleurs.

Goéland à bec cerclé

 

Voir  »Goéland à bec cerclé » dans le menu pour en connaître + sur cet oiseau.